Home / Vision / Notre philosophie

Voyez en l’homme une mine riche

en gemmes d’une inestimable valeur


En collaboration avec ses partenaires locaux, Unity Foundation a adapté un cadre de référence spécifique de développement. Ce cadre fait office de guide et influence la façon dont l’action sociale est abordée et réalisée. Au cœur de notre philosophie de développement se situe une certaine vision de l’homme qui façonne notre travail au quotidien. Ces valeurs sont d’ inspiration baha’ie et sont universels de par leur nature :

Voir l’homme comme une mine riche en gemmes d’une inestimable valeur: Une telle vision ne permet pas de voir les hommes comme des victimes impuissantes face à leur destin, ni comme de simples récepteurs passifs d’une aide extérieure. Cette vision nous enseigne au contraire, que les hommes peuvent devenir les acteurs de leur propre développement.

La cohérence des dimensions matérielles et morales de l’homme: Le développement ne peut pas être mesuré qu’en termes matériels, mais doit aussi prendre en compte la dimension morale, afin de ne pas risquer de réduire les hommes à de simples consommateurs de biens et de services. Dans une telle approche, les valeurs morales et les besoins matériels ne sont pas séparés artificiellement les uns des autres; l’éducation a des implications morales autant que pratiques.

Egalité entre hommes et femmes: Pour qu’une communauté puisse se développer, il est nécessaire que l’égalité entre les hommes et femmes soit assurée.




Notre cadre de développement


1 Qui sont les acteurs de nos projets?

Le développement est vu comme un processus, dont les acteurs principaux sont les gens eux-mêmes. Nos projets respectent le droit de chacun d’être l’acteur principal de son propre développement.

2 Quel est le rôle de Unity Foundation?

Nous gérons les ressources financières et les transmettons aux organisations locales de façon à soutenir les communautés dans leur travail de développement, mais ce toujours sans montrer la moindre trace de paternalisme. Nous avons la responsabilité d’exercer un certain degré de contrôle et d’examen des comptes pour répondre aux attentes de nos donateurs, or ceci se fait tout en respectant l’autonomie des organisations d’aide au développement locales.



3 Nous soutenons des projets initiés à la base. Comment se définissent ces projets?

Les activités de développement naissent au sein des communautés locales et appartiennent donc aux personnes et aux institutions locales mettant en œuvre les activités. Le développement n’est pas considéré comme une sorte de “produit” délivré par des pays dits développés aux pays dits «sous-développés». Ce type de projet n’est, dans la plupart des cas, pas géré au niveau local, mais par des organisations inter- et intranationales, loin des réalités du terrain. Nos projets suivent une autre logique, celle dit du «bottom up» (de bas en haut) plutôt que celle du «top-down», soit de haut en bas.

4 Quel est le but principal des projets que nous soutenons?

Dans un projet idéal, l’action est orientée vers l’amélioration visible de certains aspects de la vie. Le succès du projet est mesuré par l’impact de ces actions sur la capacité des communautés locales à résoudre eux-mêmes les problèmes de développement, ce à des niveaux toujours plus complexes, et avec plus d’efficacité. L’objectif principal de nos projets est de développer la capacité des populations locales à prendre en main les décisions concernant leur propre développement, puis de mettre celles-ci en œuvre.



5 Comment sélectionnons-nous nos partenaires sur le terrain?

Toutes les organisations partenaires se sont développées de façon organique, commençant en tant que petites initiatives de base (grass root), développant au fil du temps de plus en plus leurs capacités institutionnelles et ce selon le schéma suivant:

  • débutant en tant qu’initiatives locales de base (grass root initiatives), avec quelques individus exerçant des activités de développement assez simples
  • par l’action-réflexion, ces activités évoluent graduellement en taille et en complexité pour devenir des projets de développement durables.
  • suite à cela se développe une ONG, qui fonctionne à un niveau plus élevé de complexité, qui va diversifier sa ligne d’action et atteindre de cette façon des segments de populations de plus en plus larges
  • nous travaillons uniquement en collaboration avec des ONG locales qui ont déjà atteint ce troisième niveau de développement et qui ont les compétences nécessaires pour gérer efficacement les fonds et qui ont les capacités nécessaires d’interagir avec des bailleurs de fonds externes

6 Quels principes fondamentaux régissent nos relations avec nos partenaires?

  • La responsabilité de la mise en œuvre des projets repose uniquement sur les organisations locales
  • UF assume le rôle de représentant des organisations locales, agissant comme leur porte-parole face aux bailleurs de fonds
  • UF fournit une assistance à ses partenaires locaux, sans pour autant mettre son partenaire sous tutelle
  • UF n’offre d’assistance technique ou consultative, que si celle-ci est expressément demandée par les partenaires locaux
  • Le versement des ressources financières n’est pas lié à des conditions dictées par UF, car l’autonomie est essentielle à la croissance durable des ONG et des projets



Lire plus