Home / Temoignages du terrrain

Costa Rica   |   Indonésie   |   Malawi   |   Mali   |   Ouganda


Costa Rica—Le point de vue d’une femme sur le programme de PAS

«Le programme est très intéressant. J’ai aimé tous les livres que nous avons étudiés. Le plus difficile ont été les mathématiques, en particulier la multiplication. Le manuel «Décrire le monde» m’a vraiment aidé à avoir plus confiance en moi et à être plus patiente. Grâce aux activités de services prévus dans le programme, j’ai appris comment m’occuper de jeunes enfants. Avant le programme je ne pensais pas que je pourrais enseigner des enfants, et maintenant, je suis professeur de maternelle dans ma communauté. Ceci m’a aussi beaucoup aidé dans la façon dont nous éduquons notre fils à la maison J’ai bien aimé aussi que dans le groupe, nous étions mixtes, hommes et femmes, et que tous participaient aux cours et que nous apprenions ensemble avec le tuteur. Ce serait très bien si ce programme pouvait être étendu aussi à d’autres communautés.»

autres histoires




Indonésie—Lettre du chef de village à Mentawai en Indonésie

«Nous, les gens du village de Bosua nous vous lançons un appel, en tant que président de la Fondation «Unity in Diversity» afin que vous nous aidiez à établir une maternelle dans notre village. Pourquoi faisons-nous cette demande ? Parce que nous pensons qu’un jardin d’enfants est nécessaire pour notre village. Nous voulons élever le niveau d’éducation et la qualité des ressources humaines. Nous, la communauté du village de Bosua, fournirons le terrain pour l’emplacement du bâtiment de l’école et pour le logement des enseignants. Nous serions également en mesure de construire le bâtiment scolaire avec l’aide de la communauté.»

Signé: Le Chef du village de Bosua, Mardalus Sagari

indonesiastories


Regardez les documentaires de RTLeuronews (à partir de 2,59 min) ou Thierry Winn.

autres histoires





Malawi—Écoles Communautaires, une célébration de l’éducation

autres histoires




Mali—RTL visite nos écoles communautaires

« 8 vun 10 Kanner am Alter vun 6 Joer ginn haut am Mali an Schoul. Bis 2015 soll deen Taux op 100% klammen. Mat Hëllef vun ONG-en. »

Regardez le documentaire complet.

autres histoires




Ouganda—Charles et Alex prennent l’initiative

Charles et Alex sont deux étudiants qui ont participé au programme de Préparation à l’Action Sociale en Ouganda, mené par notre partenaire local la Kimanya-Ngeyo Foundation. Après avoir terminé le programme, ils ont décidé d’enseigner des classes d’enfants, une compétence qu’ils ont apprise lors du programme de PAS. Il n’était pas difficile pour eux de trouver des enfants qui étaient motivés à participer, or Charles et Alex n’avait pas les moyens financiers pour construire leur propre école et ils ont donc commencé à donner des cours en plein air. Avec le temps, de plus en plus d’enfants ont assisté aux cours et les parents ont commencé à remarquer que l’effort dévoué de ces deux jeunes avait un effet bénéfique sur leurs enfants. Aussi ont-ils décidé de fournir des matériaux de construction afin qu’une structure simple puisse être montée, qui servirait de salle de classe. Cette initiative de Charles et Alex, réalisée dans l’esprit d’aider leur communauté, s’est concrétisée par une école communautaire qui fonctionne avec quelques 340 enfants âgés de 5 à 10 ans.  Inutile de dire que les parents de la communauté sont très heureux et soutiennent cette belle initiative.

«Nous sommes reconnaissant d’avoir pu participer au programme de PAS qui nous a donné des connaissances et des compétences que nous avons voulu partager avec la communauté.»

autres histoires




Ouganda—La famille Matege ne peut pas payer les frais scolaires

M. et Mme Matege mène une vie «typique» en Ouganda. Ils ont une petite parcelle de terre qu’ils cultivent pour leur propre usage, et ainsi dépendent de leurs récoltes. Ils ont des enfants, mais n’ont pas les moyens de les envoyer à l’école, car ils ne peuvent tout simplement pas payer les frais de scolarité. Mme Matege a participé au programme de PAS où elle a appris beaucoup sur l’agriculture, entre autre aussi sur les parcelles HED (Highly Efficient and Diversified Plots). Dans le cadre de ces cours, elle a appris comment, avec des méthodes simples, elle pourrait augmenter et améliorer ses récoltes. La famille à donc décidé d’appliquer ces méthodes apprises lors des cours à leur propre parcelle et a donc pu augmenter leur production. De cette façon ils ont été capables non seulement de pourvoir à leurs besoins alimentaires, mais ils ont aussi pu vendre leur surplus sur le marché. Ce revenu supplémentaire est désormais utilisé pour payer les frais scolaires des enfants. «Je suis maintenant en mesure d’offrir une éducation à mes enfants, tout en assurant une bonne nourriture à ma famille, et ce grâce à ce que j’ai pu apprendre à l’étude du manuel «Planting crops», utilisé lors du programme de PAS», explique Mme Matege.

uganda2

« I am also able to educate my children by paying their school fees and also feed them because of the agricultural methods we have been taught in the book Planting Crops”.

More stories